wp1f64627c.png
wpa0baa23e.gif
wpe9143178.png
wpedab4848.png
wp1e2da4b2.png
wp0145feba.png
wpae956abf.png

BEWEGING EX-MOSLIMS VAN BELGIË - MOUVEMENT DES EX-MUSULMANS DE BELGIQUE

Aucune religion ne suscite autant de confusion que l'Islam.

L'Islam, tel qu'il est suivi par la majorité des musulmans modérés, devrait en théorie être l'Islam authentique. Peut-on imaginer que la majorité des croyants aient tort ?

Outre les musulmans modérés, il y a les islamistes, les précepteurs de "l’Islam politique", les jeunes qui se radicalisent, les extrémistes, les terroristes, les fondamentalistes … Ceux-là adoptent une interprétation extrême, ou "littérale" de l'Islam. Or les islamistes et les extrémistes sont souvent issus d'écoles coraniques et ont derrière eux une étude approfondie de l'Islam. Même les musulmans qui vivent en Occident suivent d'abord un cours de Coran en Syrie, avant de se rendre en Iraq pour mener le Djihad.

Les musulmans modérés, y compris ceux ayant reçu une bonne instruction, ont souvent des connaissances réduites du Coran. Elle se borne à quelques passages ci et là, mais sans connaissance de fond ni du contexte. Ces personnes semblent toutes connaître une même compilation limitée des versets qui tendent à prouver que l'Islam est pacifique.

La confusion est dès lors complète. Plus on analyse le Coran et les Hadith, et plus la situation empire. Il est caractéristique pour les "islamistes" qu’à un moment donné de leur vie, ils deviennent très religieux et ils décident de se consacrer entièrement à l'Islam. Mais ils en ont une conception totalement erronée du contenu, qui se traduit par leur intention de planifier et de commettre des attentats.

C'est encore pire lorsque de respectables religieux islamiques, qui ont consacré leur vie entière à l'étude de l'Islam, semblent malgré leur âge élevé avoir une conception totalement tronquée de l'Islam.

L'un des plus hauts guides des Chiites en Irak, l'Ayatollah Sistani (poste comparable à celui de cardinal en Belgique) en est un bon exemple. Manifestement, cet homme respectable ignore que l'Islam respecte les personnes d’une autre foi. Sur son site Internet, il écrit en effet que les non-musulmans, également appelés "kafirs", sont des impurs, des "najis" en arabe. Voyez la page Internet suivante en cliquant sur ce lien.

L'Ayatollah Sistani n'est pourtant pas un extrémiste, mais bien un chef religieux respecté. Pendant 60 ans, il s'est consacré pour l'essentiel à l'Islam, mais en a pourtant gardé une image « inexacte ».

En guise d'exemple extrême, prenez les Taliban, terme qui signifie "étudiants" en afghan et en perse. Comprenez: des étudiants de l'Islam, pas de littérature chinoise ou d'informatique. Aucun musulman bien-pensant ne peut affirmer que les Taliban représentent l'Islam authentique. Et pourtant, ils ont derrière eux plusieurs années d'études de l'Islam.

Comment toutes ces contradictions sont-elles possibles ? Y aurait-il deux Islams différents, qui à certains niveaux, s'excluent l'un l'autre ? Se pourrait-il qu'un seul soit vrai, véridique ? Quel est dès lors l'Islam authentique ?

Un ou deux Islam ???

ETUDE DE L’ISLAM