wp1f64627c.png
wpa0baa23e.gif
wpe9143178.png
wpedab4848.png
wp1e2da4b2.png
wp0145feba.png
wpae956abf.png

BEWEGING EX-MOSLIMS VAN BELGIË - MOUVEMENT DES EX-MUSULMANS DE BELGIQUE


L'Islam à propos des non-musulmans
Coran 48.29: Mahomet est le Messager d'Allah. Et ceux qui sont avec lui sont durs envers les mécréants, miséricordieux entre eux.

S., une lectrice de notre site qui s'identifie comme "une des nombreuses sœurs converties" commence son e-mail comme ceci :

Cher lecteur (je ne vous donne pas de selam, je ne salue que mes frères et sœurs musulmans avec le salut de la paix),…

Nous lui avons répondu comme suit :

Chère S.,

Dès sa première phrase, ton e-mail met le doigt sur l'un des aspects les plus problématiques de l'Islam, en l'occurrence la discorde qu'il entretient entre musulmans et non-musulmans. Depuis que tu es devenue musulmane, tu estimes totalement normal d'adopter une attitude discriminatoire envers les non-musulmans, en ne leur offrant pas ton salut. Nous préférons en tous cas te saluer et te souhaiter la paix, même si tu ne partages pas notre point de vue sur la religion. Nous jugeons les gens sur la qualité de leurs actes et non selon leur foi.

Cette musulmane apparemment récemment convertie suivrait-elle une "version littérale", c'est-à-dire extrême, de l'Islam ? Ne comprend-elle rien à cette religion et retire-t-elle certaines choses de leur contexte ? Est-ce qu’elle est sous l’influence des Salafistes? A-t-elle mal compris l'Islam ? L'Islam fait-il preuve de respect envers les non-musulmans ? En diffusant des informations erronées, fait-elle du tort à l'Islam ? Serait-ce un agent secret du sionisme ?

Observons d'abord ce que Mahomet, le grand exemple de S., a écrit au sujet de la salutation des non-musulmans. La tradition suivante de Muslim, Boek 26, Nummer 5389 lève déjà une partie du voile :

Récit d’Abu Huraira“ Le messager d’Allah a dit : « Ne saluez pas les juifs et les chrétiens avant qu’ils ne vous saluent et quand vous les rencontrez sur les routes, forcez-les à passer sur la partie la plus étroite. ”

Tout comme Mahomet, S. refuse de nous saluer. Et en tant que bonne élève de l'Islam, elle n'hésite pas à nous le faire savoir. Elle écrit un peu plus loin dans son e-mail : "Je me suis mise à approfondir l'Islam", et tout semble en effet montrer qu'elle est en bonne voie de devenir une vraie musulmane. Nous espérons qu'elle n'a pas l'intention de surgir dans la rue avec son chameau alors que nous roulons en bicyclette. On aurait un problème si elle a lu la seconde partie du Hadith !

Comme nous l'avons dit plus haut, l'un des éléments les plus problématiques de l'Islam est sa classification de l'humanité entre musulmans et non-musulmans. Les infidèles sont systématiquement voués par le Coran au bûcher et à l'enfer. Le Coran est un livre dans lequel plusieurs thèmes se répètent inlassablement. Dans le cas des « infidèles » ou « mécréants », c'est excessif. Dans une traduction française, on la retrouve de 200 fois, généralement accompagnée d'une malédiction. Dans notre société multiculturelle, cela implique que les musulmans qui suivent les préceptes du Coran seront tentés de refuser un éventuel mariage de leurs enfants avec des gens ne partageant pas la même foi. On assiste donc à l'évolution de deux sociétés parallèles plutôt qu'à l'intégration des immigrants musulmans dans la société belge. Fort heureusement, beaucoup de musulmans considèrent les non-musulmans comme des êtres égaux et dignes, mais c'est en contradiction avec les prescriptions du Coran. Ils ne suivent donc pas la vraie foi de l'Islam.

On voit au versets suivants que le Coran n'est pas tendre envers les incroyants, envers qui il appelle à la haine, à la discrimination et à la ségrégation :

3.28 Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d'Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d'eux. Allah vous met en garde à l'égard de Lui-même. Et c'est à Allah le retour.

Le commentaire du Coran par Ibn Kathir sur le verset 3.28 stipule que la phrase, « à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d'eux » signifie qu'il faut se montrer amical si l'on craint de se retrouver dans une situation difficile, mais que "le bon musulman sourit aux infidèles alors que son cœur les maudit".

4.144. ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les mécréants au lieu des croyants. Voudriez-vous donner à Allah une preuve évidente contre vous ?

5.51. ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes.

5.82. Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent : “Nous sommes chrétiens.” C'est qu'il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu'ils ne s'enflent pas d'orgueil.

8.21. Les pires des bêtes auprès d'Allah, sont, [en vérité], les sourds-muets qui ne raisonnent pas.

8.55. Les pires bêtes, auprès d'Allah, sont ceux qui ont été infidèles (dans le passé) et qui ne croient donc point (actuellement).

Étant donné que la récitation du Coran fait partie intégrante des cinq prières quotidiennes, le musulman croyant répète chaque jour une suite de versets à caractère haineux. Pourrait-on imaginer que dans un office religieux de l'église catholique, soit récité le verset suivant :

Frères et sœurs, n'acceptez pas les musulmans parmi vos amis. Laissez-les entre eux. Qui en adopte parmi son cercle de relations est l'un d'entre eux. En vérité, Dieu ne guide pas le peuple infidèle.

Ce qu'un chrétien, dans un pays comme la Belgique ayant une tradition chrétienne, considère comme un fait criminel, est pour les musulmans une chose ordinaire. Dans la Belgique du 21è siècle, il peut réciter, sous le couvert de la liberté religieuse, des versets du Coran qui incitent à la haine et à la discrimination contre ceux qui ne sont pas de la même croyance.

Voici un verset qu'un musulman pratiquant répète 6205 fois par an, car il fait partie de la sourate d'ouverture (sourate al fatiha), le premier chapitre du Coran :

1.7. Le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés.

Les érudits sont d'accord qu’Allah parle des juifs lorsqu'il évoque ceux qui ont encouru Ta colère, et des chrétiens lorsqu'il parle des égarés.

Le verset suivant du Coran montre que les foudres d’Allah se sont abattues sur les juifs parce qu'ils ne reconnaissent pas Mahomet comme un prophète :

2.90. Comme est vil ce contre quoi ils ont troqué leurs âmes ! Ils ne croient pas en ce qu'Allah a fait descendre, révoltés à l'idée qu'Allah, de part Sa grâce, fasse descendre la révélation sur ceux de Ses serviteurs qu'Il veut. Ils ont donc acquis colère sur colère, car un châtiment avilissant attend les infidèles !

Les chrétiens ont eux aussi quitté le droit chemin parce qu'ils attribuent une nature divine à Jésus. Le verset suivant 5.72 montre qu'ils sont voués tout droit à l'enfer :

5.72. Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent : “En vérité, Allah c'est le Messie, fils de Marie.” Alors que le Messie a dit : "Ô enfants d'Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur”. Quiconque associe à Allah (d'autres divinités) Allah lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs!

Quiconque se permettrait aujourd'hui de proférer de telles déclarations sur les musulmans et les répéterait continuellement serait traîné en justice par l'État belge via le Centre pour l'Égalité des Chances et de Lutte contre le Racisme pour incitation à la haine, au racisme et à la discrimination.

Mais revenons à un fait historique : à la naissance de l'Islam, toutes les grandes religions du monde existent depuis au moins cinq siècles. Mahomet entretenait des contacts avec les représentants de plusieurs de ces religions : les juifs, les chrétiens, mais aussi des polythéistes dont certains pensent qu'ils s'étaient inspirés de l'hindouisme. Étant donné que le Coran était très proche de la vie de Mahomet, l'interaction avec les croyants d'autres religions s'y reflète aussi.

L'Islam est une religion fondamentalement monothéiste, avec la foi en un seul Dieu. Lorsque Mahomet fut convaincu qu'il était le prophète d’Allah, il pensa parvenir à convaincre rapidement les juifs et les chrétiens qu'il était le successeur des précédents messagers et qu'il parviendrait rapidement à les rallier à son mouvement.

C'est pourquoi Mahomet a repris dans le Coran de nombreux passages de l'ancien et du nouveau Testaments. On y trouve de nombreux récits d'Adam, Abraham, Moïse et Jésus. Mais certains passages montrent que Mahomet a mal interprété certaines choses, par exemple lorsqu'il confond Marie, la mère de Jésus, et Myriam, la sœur d'Aaron, au verset 19.28 qui parle de Marie : "Sœur de Haroun, ton père n'était pas un homme de mal et ta mère n'était pas une prostituée". Mahomet pensait qu'il s'agissait d'une seule et même personne, que Marie était donc la fille d'Aaron, ce qui est historiquement incorrect. L'erreur vient du fait que les noms Marie et Myriam sont transcrits en arabe par les mêmes lettres, qui se prononcent “Mariam”, contrairement à l'hébreu qui a deux graphies distinctes pour deux appellations différentes. Mahomet pensait donc à tort que ces deux personnages historiques ne formaient qu’une seule et même personne.

Mahomet a également repris certains mythes circulant en Arabie sur les dogmes du judaïsme et de la chrétienté.

Le premier exemple concerne la Sainte Trinité du christianisme : Dieu le père, le Fils et l'Esprit Saint. Mahomet a mal interprété ce concept et en a fait Dieu le Père, le Fils et la Mère. Il est vrai que Marie est appelée "Mère de Dieu" par les chrétiens, mais cela ne signifie pas qu'elle soit intégrée à la Sainte Trinité par la doctrine chrétienne.

5.116. (Rappelle-leur) le moment où Allah dira : "Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens : “Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d'Allah ? ” Il dira : “Gloire et pureté à Toi ! Il ne m'appartient pas de déclarer ce que je n'ai pas le droit de dire ! Si je l'avais dit, Tu l'aurais su, certes. Tu sais ce qu'il y a en moi, et je ne sais pas ce qu'il y a en Toi. Tu es, en vérité, le grand connaisseur de tout ce qui est inconnu..

Un second exemple concerne Uzayr. Du temps de Mahomet circulaient des mythes selon lesquels Esdras serait le fils de Dieu. Le Coran l'a généralisé en prétendant qu'il s'agissait d'une doctrine du judaïsme, ce qui n'est pas le cas.

9.30. Les Juifs disent : “Uzayr est fils d'Allah” et les Chrétiens disent : “Le Christ est fils d'Allah”. Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les anéantisse ! Comment s'écartent-ils (de la vérité) ?

Après que Mahomet ait tenté en vain de rallier les juifs et les chrétiens à l’Islam, le ton de ses "révélations" reçues d'Allah changea et la lutte verbale se transforma en un combat physique… S'ensuivit une longue série de conflits et de guerres. À la fin de sa vie, Mahomet donna l'ordre de déporter les derniers non-musulmans du territoire (Hejaz), ce qui est rapporté dans le Hadith de Mahomet suivante (Muslim, Livre 19, Numéro 4366):

'Umar b. al-Khattib a entendu le Messager d'Allah (que la paix soit sur lui) dire : "J'expulserai les Juifs et les Chrétiens de la Péninsule Arabique et ne laisserai personne à part des Musulmans.

Cela marquait la fin de la société multiculturelle en Arabie ! L'Islam de Mahomet en action ! L'Islam authentique ?

Le Coran se démarque très clairement de la Sainte Trinité du christianisme

4.171. ô gens du Livre [Chrétiens et Juifs], n'exagérez pas dans votre religion, et ne dites d'Allah que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n'est qu'un Messager d'Allah, Sa parole qu'Il envoya à Marie, et un souffle (de vie) venant de Lui. Croyez donc en Allah et en Ses messagers. Et ne dites pas “Trois”. Cessez ! Ce sera meilleur pour vous. Allah n'est qu'un Dieu unique. Il est trop glorieux pour avoir un enfant. C'est à Lui qu'appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et Allah suffit comme protecteur.

5.73. Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent : “En vérité, Allah est le troisième de trois.” Alors qu'il n'y a de divinité qu'Une Divinité Unique ! Et s'ils ne cessent de le dire, certes, un châtiment douloureux touchera les mécréants d'entre eux.

Le Coran utilise les noms les plus hostiles pour désigner ceux qui ne croient ni en Allah ni en Mahomet :

98.6: De toute la création, ce sont eux les pires.
2.99, 2.55: les pervers.
8.22, 8.55: Les pires bêtes,
2.65: “Soyez des singes abjects !”
5.60: Celui qu'Allah a maudit, celui qui a encouru Sa colère, et ceux dont Il a fait des singes, des porcs, et de même.
7.166: Puis, lorsqu'ils refusèrent (par orgueil) d'abandonner ce qui leur avait été interdit, Nous leur dîmes : “Soyez des singes abjects”.
7.179. Nous avons destiné beaucoup de djinns et d'hommes pour l'Enfer. Ils ont des cœurs, mais ne comprennent pas. Ils ont des yeux, mais ne voient pas. Ils ont des oreilles, mais n'entendent pas. Ceux-là sont comme les bestiaux, même plus égarés encore. Tels sont les insouciants.
7.176: Il est semblable à un chien.
9.28: ô vous qui croyez ! Les associateurs ne sont qu'impureté :
80.42: Voilà les infidèles, les libertins.
9.125: Mais quant à ceux dont les cœurs sont malades, elle ajoute une souillure à leur souillure, et ils meurent dans la mécréance.
42.45, 2.254, 5.45, 42.44: ce sont les mécréants qui sont les injustes.
5.59: Mais la plupart d'entre vous sont des pervers.
8.23: 23. Et si Allah avait reconnu en eux quelque bien,
45.31, 83.29: Mais vous étiez des gens criminels.
4.76: Les croyants combattent dans le sentier d'Allah, et ceux qui ne croient pas combattent dans le sentier du Tagut. Eh bien, combattez les alliés du Diable.
58.19: Ceux-là sont le parti du Diable.
7.27: Nous avons désigné les diables pour alliés à ceux qui ne croient point,
7.30: Il guide une partie, tandis qu'une autre partie a mérité l'égarement parce qu'ils ont pris, au lieu d'Allah, les diables pour alliés, et ils pensent qu'ils sont bien guidés !
2.10, 4.50, 9.42, 16.39, 16.105, 59.11: Il y a dans leurs cœurs une maladie (de doute et d'hypocrisie), et Allah laisse croître leur maladie. Ils auront un châtiment douloureux, pour avoir menti.
5.53, 7.178: Mais leurs actions sont devenues vaines et ils sont devenus perdants.
38.2: Ceux qui ont mécru sont plutôt dans l'orgueil et le schisme !
58.18: Le jour où Allah les ressuscitera tous, ils Lui jureront alors comme ils vous jurent à vous-mêmes, pensant s'appuyer sur quelque chose de solide. Mais ce sont eux les menteurs.
58.19: Le Diable les a dominés et leur a fait oublier le rappel d'Allah. Ceux-là sont le parti du Diable et c'est du parti du Diable que sont assurément les perdants.
85.19: Ceux qui s'opposent à Allah et à Son messager seront parmi les plus humiliés.

Au 21è siècle, les guides de la Charia sont toujours remplis de mesures discriminatoires envers les non-musulmans. Vous savez maintenant d'où elles proviennent.

Fort heureusement, beaucoup de musulmans ne le savent pas ou ne l'appliquent pas, parce qu'ils laissent parler leur sagesse ou leur humanité. Et après avoir entendu tant de choses haïssables du Coran durant la prière du vendredi, ils s'en vont boire une bière avec leurs amis non musulmans. "Salut les mecs !"

ETUDE DE L’ISLAM