wp1f64627c.png
wpa0baa23e.gif
wpe9143178.png
wpedab4848.png
wp1e2da4b2.png
wp0145feba.png
wpae956abf.png

BEWEGING EX-MOSLIMS VAN BELGIË - MOUVEMENT DES EX-MUSULMANS DE BELGIQUE

Cette page illustre l'indignation des musulmans lorsque d'autres personnes, qu’il s’agisse de non-musulmans ou d’ex-musulmans, osent critiquer l'Islam. Par contre, personne ne réagit lorsque des musulmans se permettent de telles déclarations péremptoires.

Quand des ex-musulmans déclarent leur indignation sur le génocide perpétré par Mahomet sur les Bani Qurayza, ceux-ci sont alors qualifiés de racistes, islamophobes etc. Les musulmans qui déclarent que ce génocide préventif était légitime ne seront, eux, jamais importunés.

Autre exemple: quelqu’un déclare que l’Islam prévoit la lapidation comme punition pour adultère. Cette personne peut s’attendre à une chasse aux sorcières de la part du CECR (Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme). Le CECR déclare sans gène que celui prétend que la lapidation fait parti de l’Islam, est coupable d’incitation à la haine contre la communauté musulmane. C’est-à-dire la critique contre un système de croyance est mis hors de la loi. Ceci signifie la fin de la liberté d’expression. Ici vous trouverez “la condamnation” du CECR de l’auteur d’un email en chaîne concernant la lapidation.

On explique un autre exemple sur la lapidation qui a été enlevé du site du CECR entretemps ailleurs sur notre site.  Comme d’habitude, on vise le messager et on démenti le message même s’il est correcte.

Celui qui déclare qu l’Islam prévoit la peine de mort pour apostasie est le barbare mais le musulman qui publie un livre qui dit la même chose est laissé tranquille. Entretemps shariah4belgium peut dire ouvertement qu’ils veulent introduire la peine de mort comme partie de la shariah.


Ce que seuls les musulmans peuvent dire

ETUDE DE L’ISLAM